Skip to Navigation

Ipergay

Pourquoi participer à IPERGAY?

IPERGAY propose à l'ensemble de ses participants une offre globale de santé sexuelle : dépistage régulier du VIH et des ITSS, soins pour les ITSS, distribution de condoms et conseils préventifs. L'essai propose également d'évaluer l'efficacité d'un médicament anti-VIH (le Truvada ®) pris à titre préventif. On parle alors d'une stratégie de prophylaxie pré-exposition (PPrE). Quelles sont les motivations des participants?

Lire la suite

Prep : L'essai Ipergay se poursuit

L'essai de prophylaxie pré-exposition (Prep) Ipergay ne s'arrêtera pas: L'ANRS considère qu'Ipergay peut être poursuivi dans sa phase pilote, et «étudie les conditions d'extension réalistes de l'essai à l'issue de cette phase».

Lire la suite

Prévention chez les gays: qui a peur d’Ipergay?

Une association réclame la suspension de l’essai Prep (Prophylaxie pré-exposition) de l’ANRS, car elle estime qu’il fait peser trop de risques sur les participants. Pour Yagg.com, Les instigateurs mettent les choses au point.

Lire la suite

PrEP: Lancement de la phase pilote de l'essai ANRS Ipergay

L’ANRS annonce ce jeudi 4 janvier le lancement du premier essai de prévention pré-exposition du VIH pour les gays en France. L’essai ANRS IPERGAY (pour : Intervention Préventive de l'Exposition aux Risques avec et pour les Gays) qui entend déterminer si un traitement antirétroviral, associé à une stratégie globale et renforcée de prévention, peut réduire le risque, chez les HSH séronégatifs, d’être infectés par le VIH.

Lire la suite

Table ronde : La PrEP et l'essai iPergay

La prophylaxie pré-exposition (PrEP) est au coeur de toutes les discussions. A l'occasion du lancement de la première étude française de grande ampleur (iPergay, par l'ANRS), Vih.org s'est associé avec Gayvox.fr pour discuter des attentes, mais aussi des craintes associées à cette nouvelle piste pour la prévention.

Lire la suite

PrEP : Médecins et militants débattent d’Ipergay

Ce qui n'était encore qu'un projet prend forme à l'Agence nationale de recherches sur le sida (ANRS). Dans quelques mois, à Paris, Lyon et à Montréal, les gays séronégatifs ayant des rapports sexuels pas toujours protégés se verront proposer de participer à un essai de recherche bio-médicale, Ipergay (pour Intervention préventive de l'exposition aux risques avec et pour les gays). Les responsables de l'étude proposaient un point d'information et de discussion samedi 5 mars, à Paris.

Lire la suite