Skip to Navigation
CROI 2014

J 3 : VIH et VHC, le gouffre conceptuel

Au moment du checking-out, passées les discussions sur la qualité du sac de congrès, sur la réussie fête de l’ANRS, sur la XXIIe CROI qui sera sise à Seattle - hélas - sans Air France, sur la modeste représentation française cette année, il faut bien retenir les images, les concepts que l’on va se rapporter.
Lire la suite

Nanoparticules

Nanotechnologies, une révolution dans la délivrance des antirétroviraux

Les nanotransporteurs correspondent à des systèmes variés de nanoparticules dont la taille varie généralement entre 10 et 1000 nm que l'on associe à des molécules de médicament.  Cette petite taille leur confère la propriété de délivrer le médicament qu'ils transportent, selon les cas, vers des cibles spécifiques et favorisent son franchissement des barrières biologiques car ils sont polyvalents.
Lire la suite

France

Découverte de séropositivité VIH en 2013 : les HSH au premier plan

En France, en 2012, environ 6400 personnes ont découvert leur séropositivité au VIH. Ce nombre est à peu près constant depuis 2007, sauf chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) où il augmente.
Lire la suite

> téléchargez la revue Swaps

> Vih.org était à la XIXe Conférence internationale sur le sida de Washington

> À cette occasion, Vih.org participait à l'Agence de presse francophone mise en place par Sidaction.


> Mettre des séronégatifs de populations exposées à un fort risque de transmission sous anti-rétroviraux, c'est l'idée de la PrEP, la prophylaxie pré-exposition.

Inscrivez-vous ! Pour nous contacter, laisser des commentaires, participer à un débat ou à un sondage, vous devez être inscrit.
> Créez dès à présent votre profil sur vih.org

Proposez ! Vous voulez que nous rajoutions un fil RSS dans notre agrégateur? Vous voulez lancer un débat?
> Contactez nous ! 

- Revue de web

La 21ème CROI, Conférence Américaine sur les rétrovirus et infections opportunistes, s'est tenue cette année à Boston. Revue de Web et place de l'ANRS.

- CROI 2014

L’étude Partner évalue, dans la vraie vie, le risque de transmission du VIH au sein de couples sérodifférents qui ont fait le choix de ne pas utiliser systématiquement de préservatifs parce que le partenaire séropositif prend un traitement antirétroviral. Originalité : un tiers de couples gays. Aucune transmission n’a été observée, ce qui est rassurant pour tous les couples qui ont adopté cette méthode préventive.

- CROI 2014

Il avait l'air bien content notre représentant français de la lutte contre le VIH, François Raffi (Nantes) en ouverture de la séance plénière de cette troisième journée de la CROI 2014, dans l'immense Ballroom B/C du Hynes Convention Center de Boston (99 % de risques de précipitations ce jour, mais sans aucun rapport). 

- CROI 2014

Ce mardi 4 mars 2014, dans l'immense auditorium du Hynes Convention Center de Boston où est sise la 21e CROI, les organisateurs ont du nez de solliciter Adeeba Kamarulzaman (Université de Malaya, Kuala Lumpur) sur le thème de "HIV in people who use drugs" pour ouvrir réellement cette CROI 2014.

- CROI 2014

La Croi c'est toujours LE moment de tester les concepts de la lutte contre le VIH. Il en est un qui n'attendra pas l'opening session, ni la suite, c'est celui de «aging», ce concept, improprement traduit par «vieillissement » alors que le sens du mot mixte probablement âge et maturité. De l'aging il fut question dès le salon Air France à Roissy, terminal 2E.

- Nanoparticules

Deux molécules font actuellement l’objet d’un développement clinique avancé, avec des visées à la fois curative et prophylactique. Ces molécules sont étudiées sous forme de nanoformulations injectables pouvant être administrés avec une fréquence d’une fois par mois et moins. Cette propriété devrait améliorer significativement l’observance et faciliter la prise en charge thérapeutique des populations habituellement sous traitées.

- Nanotransporteurs

L’essentiel des nombreuses études sur cette approche de la thérapeutique antirétrovirale a été réalisé à l’aide de modèles cellulaires in vitro ou de modèles in vivo chez l’animal. Plusieurs types de nanotransporteurs ont été utilisés dans ces divers travaux.

- Nanotechnologies

Les “nanotransporteurs“ constituent une possible réponse aux problèmes pharmacocinétiques de beaucoup d’antirétroviraux, c’est pourquoi ils font l’objet de nombreux travaux de recherche et développement en infectiologie comme dans divers domaines thérapeutiques, notamment en oncologie et neurologie, avec toujours un même objectif: améliorer l’efficacité et réduite la toxicité du traitement.

- Adolescents et cannabis

La publication des résultats de l’essai INCANT (INternational Cannabis Need of Treatment) est l’aboutissement d’un long processus amorcé à la suite d’une initiative de cinq pays en Europe (France, Allemagne, Belgique, Suisse et Pays-Bas). Renonçant à tenter de faire évoluer les politiques des drogues en Europe en raison d’oppositions catégoriques de certains pays et plus molles de beaucoup d’autres, ces pays ont choisi d’unir leurs efforts dans le champ de la recherche. Après avoir constaté l’existence d’une frange en augmentation de jeunes usagers de cannabis avec des signes de dépendance ou d’abus et l’absence de stratégies de prise en charge faisant consensus quant à leur efficacité, le choix s’est porté sur un classique essai clinique de traitement des adolescents abuseurs ou dépendants du cannabis.

- Alcoolo-dépendance

C’est du moins ce qu’a observé, sur un groupe restreint de 83 hommes, ne souffrant pas toutefois d’alcoolisme, le Pr Michael Irwig.